Virus : Autour de tes paupières des poignets sont votifs. La brume claire s'est expurgé des bagnards matinaux. A peine venions-nous d'accoster à bon quai que nous nous sommes confondu dans cette sorte de marécage qui fait souvent foule d'inconnus aux abords fiévreux des jeunes forêts inexpérimentées. Des racines nouent des noeuds sous nos sandales, des feuilles affûtées par une main experte découpent en lambeaux notre chair animale, et encore et encore des coups sournois de crayons griffent nos carnets et nous traversent à la manière de vieux serpents ou d'idées dérangées, tout juste filtrés par le flux luxuriant des tiges et des antennes qui descendent de nous par kilos, jusqu'à terre. Puis ils envoient sans peine les éclats d'un sommeil massif dans les filets de l'araignée, accrétés comme des perles de rosée par le soleil. Prise par le lierre comme une digue par les eaux, leur noce sent poindre sur la cendre le baume commun à la lune et au cri, frôlant l'icône nivale d'un navire ou le nadir prônant la détresse. Continue. L'aube afflue du verso du monde, minaudant sa voix sans moisson.